Capture d’écran 2017-03-09 à 12.12.27

L’Agefi Hebdo : A Plus Finance commente l’évolution du mécanisme de l’apport cession et son impact sur le capital-investissement

Cette semaine Fabrice Imbault, Directeur général d’A Plus Finance apporte son analyse sur l’évolution du mécanisme de l’apport cession  et son impact sur l’écosystème de capital-investissement dans les pages de l’Agefi Hebdo.

La révision du mécanisme de l’apport cession, intégrée lors des discussions sur le projet de loi de finances pour 2019, élargit le champ d’application aux réinvestissements dans des fonds de capital-investissement, sous reserve de certaines conditions.

L’utilisation par les fonds d’investissement de ce dispositif se fera progressivement. Pour le moment, « la taille du marché n’est pas assez importante pour structurer des véhicules spécifiques. Notre logique est de répondre à la demande », juge Fabrice Imbault, le directeur général d’A Plus Finance.

Par le passé, A Plus Finance a ainsi, à plusieurs reprises, permis à des personnes physiques de co-investir en direct dans ses participations pour pouvoir bénéficier du mécanisme. « Mais ceci est lourd à mettre en place et ne peut se faire qu’au cas par cas. Nous pouvons désormais élargir cette offre via certains de nos véhicules, à l’image de deux de nos FPCI en cours de levée », se réjouit Fabrice Imbault.

Lire l’article en intégralité ici (réservé aux abonnés).