private-equity

A Plus Finance se diversifie

« Les grands groupes sont de plus en plus sensibles à l’innovation, […] il devrait être possible de les réunir dans un fonds qui aborde un sujet transversal. » Fabrice Imbault, directeur général d’A Plus Finance

Le fonds retail spécialisé dans les véhicules hybrides, dette plus equity, étend son offre. Toujours dans la continuité, A Plus Finance lance un nouveau FCPI, Ambition Cross-Border 2015, destiné aux campagnes IR et ISF. Il table sur une vingtaine de millions d’euros à investir dans des start-up en amorçage ou en phases plus avancées de leur développement. Ce fonds doit permettre aux entreprises de s’adresser à des marchés internationaux, notamment aux Etats-Unis, où elles seront aidées par Laurent Dumas-Crouzillac, nouveau directeur associé arrivé d’Idinvest en décembre 2014. Par ailleurs, la société de gestion est toujours en phase de commercialisation de son véhicule destiné aux institutionnels. « Nous avons déjà récolté 15 millions d’euros et espérons atteindre 30 millions d’ici juin, explique Fabrice Imbault, directeur général d’A Plus Finance. Nos souscripteurs sont des institutionnels et des investisseurs privés type family offices. Nous ciblons, via des opérations de capital développement et transmission, des entreprises valorisées entre 10 et 50 millions d’euros avec un TRI net investisseur attendu autour de 14%. » Enfin, les équipes du fonds sont en train de travailler à la mise en place d’un véhicule venture multi-corporate. « Les grands groupes sont de plus en plus sensibles à l’innovation et comprennent l’intérêt et les changements que peuvent susciter les nouvelles technologies, explique Fabrice Imbault. Il devrait être possible de les réunir dans un fonds qui aborde un sujet transversal, comme par exemple les villes intelligentes. »